Revue de presse sur la transition énergétique, 9 juin 2017

Cette semaine: L’ONÉ recueille votre point de vue sur l’élaboration du processus d’audience pour les projets Énergie Est, le pavillon d’accueil du parcours Gouin est inauguré, le MEAC se prépare pour la vente trottoir sur la rue Fleury et y lancera la campagne locale #VousNEpasserezPAS du RVHQ.
L’Office national de l’énergie met en place un processus afin de recueillir votre point de vue sur l’élaboration du processus d’audience pour les projets Énergie Est et du réseau principal de l’Est
Photo:  https://www.oneenergieest.ca/elaboration-de-laudience

QUARTIERS VERTS

Transports actifs et collectifs


Nos pages sur les transports actifs et les transports collectifs dans Ahuntsic-Cartierville.

TRANSPORTS COLLECTIFS: Un tarif social pour le transport en commun?

Ici-Radio-Canada | Gérald Filion | 5 juin 2017
Reportage de Gérald Filion sur le tarif social dans les transports collectifs.

LIRE LA SUITE>>

REM: D’importantes entorses à la démocratie sont commises pour réaliser le REM

Le Devoir | Texte collectif* – Coalition Trainsparence: Luc Gagnon, Denis Bolduc, Lisa Mintz, John Symon, Shaen Johnston, Mathieu Vick, Alex Turcotte, Maxime Arnoldi et Laurent Howe | 5 juin 2017
Au début de l’été dernier, la Caisse de dépôt Infra présentait son projet de Réseau électrique métropolitain (REM), dont la conception avait été réalisée dans le plus grand secret. Dans le but d’accélérer le projet, le gouvernement a ensuite modifié plusieurs de ses traditions démocratiques : évaluation environnementale incomplète ; audiences du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) écourtées en plein été ; non-respect des recommandations de cet organisme; autorisation du projet alors qu’aucune justification économique n’est présentée publiquement. En contraste, aucun projet d’Hydro-Québec ne pourrait être autorisé, sans une telle justification. Mais pour le gouvernement, tout cela semble insuffisant, puisqu’il présente maintenant le projet de loi 137, dont l’objectif serait d’accélérer davantage la réalisation REM. À cette fin, il enlève le droit aux citoyens de contester les expropriations jugées nécessaires par la Caisse.

LIRE LA SUITE >>

REM: Les promoteurs immobiliers redoutent une facture salée

La Presse | Sylvain Larocque | 7 juin 2017
Déposé le mois dernier, le projet de loi 137 prévoit l’imposition de redevances par la nouvelle Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) aux projets immobiliers construits à proximité des futures gares du REM afin de financer la construction de l’ambitieuse infrastructure. Or, il permet aussi à l’ARTM d’exiger le versement de telles redevances pour l’exploitation et l’entretien du REM ainsi que pour la mise en place d’autres services de transports en commun. « La capacité financière des acheteurs d’unités résidentielles et des locataires d’espaces commerciaux a des limites. Le gouvernement semble vouloir agir comme si le marché immobilier de la région de Montréal était similaire à celui de Vancouver et de Toronto », déplore André Boisclair, PDG de l’Institut de développement urbain (IDU), le lobby des promoteurs immobiliers du Québec.

LIRE LA SUITE >>

REM: treize résidences visées par des avis d’expropriation

Le Devoir | 7 juin 2017
Ce sont finalement treize résidences qui sont visées par des avis d’expropriation afin de permettre la réalisation du Réseau électrique métropolitain (REM) : deux d’entre elles sont situées à Brossard, tandis que onze autres sont à Deux-Montagnes, dans les Laurentides. Du nombre, « quatre ont déjà fait l’objet d’ententes de gré et gré », a attesté mardi Macky Tall, qui dirige CDPQ Infra, la filiale responsable des activités en infrastructures de la Caisse de dépôt et placement du Québec. « Nous avons des discussions actives actuellement avec les neuf autres pour pouvoir nous entendre avec chacun sur des termes de gré à gré, sur des bases qui sont équitables », a-t-il affirmé lors de son passage à Québec, dans le cadre des travaux de la Commission des transports et de l’environnement.

LIRE LA SUITE >>

REM: Les promoteurs immobiliers s’inquiètent des redevances associées au REM

Le Devoir | André Boisclair – Président-directeur général de l’Institut de développement urbain – Québec | 7 juin 2017
L’industrie immobilière commerciale que nous représentons applaudit la décision du gouvernement du Québec de réaliser l’ambitieux projet du Réseau électrique métropolitain (REM) qui devrait être hautement déterminant pour l’avenir de la métropole québécoise. En plus d’assurer une accessibilité accrue depuis et vers le centre-ville, il permettra d’envisager concrètement la réalisation de projets de type transit oriented development (TOD) qui créeront un dynamisme immobilier rarement égalé au Québec. Certains de nos membres ont d’ailleurs déjà annoncé leur intention de réaliser des projets immobiliers dans les aires TOD du REM, soit autour des futures stations du train. C’est la raison pour laquelle le système de redevance de développement prévu dans le projet de loi 137 sur le REM nous interpelle au plus haut point. Et force est de constater que l’adoption de ce projet de loi, tel que libellé, soulève de nombreuses interrogations sur ces redevances que devront assumer nécessairement les citoyens et commerçants qui s’installeront dans les aires TOD.

LIRE LA SUITE >>

VÉLO: Le coût associé aux accidents de vélo ne cesse d’augmenter

Le Devoir | La Presse canadienne | 2 juin 2017
Montréal — Les coûts engendrés par les accidents de vélo ne cessent de grimper, au fur et à mesure que l’activité gagne en popularité, selon une nouvelle étude réalisée par l’Université de la Californie à San Francisco. Les chercheurs ont calculé que les coûts qui découlent des accidents non mortels aux États-Unis ont augmenté de près de 800 millions $US par année entre 1997 et 2013.  Pendant cette période de 17 ans, les coûts médicaux associés aux accidents subis par des cyclistes adultes, qu’ils aient été mortels ou non, ont totalisé 237 milliards $US. Ces coûts ont atteint 24,4 milliards $US pendant la seule année 2013, selon les chercheurs — soit environ le double des coûts médicaux et autres engendrés par les maladies professionnelles pendant cette même période.

LIRE LA SUITE >>

VÉLO: Vélo Québec: Cinquante ans de progrès

La Presse | Louis-Samuel Perron | 2 juin 2017
Un sport pratiqué par les enfants et une poignée de passionnés. Une métropole sans piste cyclable où la voiture régnait en roi et maître. Oubliez les pistes encombrées à l’heure de pointe : il y a 50 ans à Montréal, le vélo était très loin d’être le moyen de transport démocratisé de 2017. Retour sur cinq décennies de luttes menées par Vélo Québec, qui célèbre cette année son 50e anniversaire.

LIRE LA SUITE >>

VÉLO: Vancouver prospère en disant non à la domination de l’auto

Le Journal de Québec  | Stéphanie Martin | 3 juin 2017
Alors que Québec repense pour une énième fois l’avenir de la mobilité sur son territoire, Le Journal a passé quelques jours dans la métropole de la Colombie-Britannique, où le volume de voitures au centre-ville ne cesse de diminuer depuis 20 ans, alors que la population et l’économie ont continué de croître. Même aux heures de pointe, la circulation est étonnamment fluide pour une métropole de cette taille.

LIRE LA SUITE >>

VÉLO: Programme de Vélo Québec dans des écoles d’Ahuntsic-Cartierville

Le Journal des voisins | Gabriel Bernier | 1 juin 2017
Les écoles St-Benoît et La Visitation ont accueilli à bras ouverts, cette année, le programme Cycliste averti, mis sur pied par Vélo Québec. Au-delà de l’apprentissage technique, le programme vise à permettre aux élèves de cinquième et sixième année de se déplacer à vélo de façon sécuritaire et autonome dans leur environnement. « Nous avons participé au programme par amour pour le vélo », lance Nicolas Tauvry, enseignant d’éducation physique à l’école St-Benoît, qui répond à l’appel lancé par Vélo Québec pour une deuxième année consécutive. L’école La Visitation, quant à elle, participait pour la première fois cette année au programme Cycliste averti. M. Tauvry voit dans le projet de Vélo Québec la possibilité, pour les jeunes, d’apprendre à se déplacer à vélo de manière sécuritaire. « À notre école, il y a très peu d’élèves qui ont un vélo et qui savent en faire », souligne l’enseignant d’éducation physique, fier de constater que la formation de vélo mobilise tout le quartier.

LIRE LA SUITE >>

VÉLO: Bicycle Bob rêve encore

La Presse | Gabriel Béland| 2 juin 2017
Les cyclistes montréalais ne le savent pas tous, mais ils doivent beaucoup à Robert Silverman, surnommé « Bicycle Bob ». À 83 ans, ce pionnier des luttes cyclistes à Montréal marche péniblement, est à moitié aveugle et ne peut plus rouler à vélo. Mais parlez-lui de la place de la bicyclette en ville, et le voilà prêt à jaser pendant des heures. Rencontre avec un rêveur impénitent. On a tendance à l’oublier lorsqu’on roule sur la piste cyclable Rachel, que l’on traverse le pont Jacques-Cartier à vélo, que l’on attache sa bicyclette à un support fait exprès pour cela, mais dans un passé pas si lointain, les cyclistes n’avaient tout simplement pas leur place à Montréal. Robert Silverman se souvient très bien des années 70. C’était une époque où il suffisait de rouler à vélo en ville pour se faire regarder comme un extraterrestre. C’était aussi une époque sanglante. En 1974, 84 cyclistes sont morts sur les routes du Québec, contre 8 en 2016, alors que le nombre de cyclistes a doublé depuis… Un jour de mai 1975, Le monde à bicyclette est fondé. Les « extraterrestres » ont leur groupe. Ils organisent un premier défilé ce printemps-là. Quelque 3000 cyclistes débarquent. Manifestement, Silverman et sa bande n’étaient pas seuls…Mais les plus grandes luttes du MAB se sont faites pour que les cyclistes puissent accéder au métro et rouler sur des ponts vers la Rive-Sud. Le groupe organisait des « cyclo-drames » pour passer ses messages. Un jour, Silverman s’est déguisé en Moïse pour aller « séparer les eaux du Saint-Laurent », par exemple.

LIRE LA SUITE >>

VÉLO: Bike paths: Why cities should focus on quality, not quantity

Montreal Gazette | Andy Riga | 30 mai 2017
Vancouverite Dale Bracewell will hop on a borrowed bicycle to tour Montreal bike paths this week, before taking part in Friday’s Tour la Nuit nighttime cycling event. Bracewell isn’t a tourist. He’s looking for ideas. He’s the point man for transport planning in Vancouver, which wants two-thirds of all trips by 2040to be made on foot, bikes or transit, with cycling taking centre stage. Some of the proposals have been controversial, with business owners rallying against a planned new protected bike laneand critics suggesting the city has gone overboard in its pro-cycling push.

LIRE LA SUITE >>

Verdissement


Nos pages sur les ruelles vertes et la canopée urbaine dans Ahuntsic-Cartierville.

Lancement du projet Sous les pavés pour déminéraliser l’espace public

Le Flambeau Mercier-Anjou | 5 juin 2017
Le projet Sous les pavés du Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) permettra d’expérimenter des solutions concrètes aux défis de la minéralisation des villes et de son impact sur la gestion des eaux de ruissellement. L’initiative vise à déminéraliser à la main et avec la collaboration des citoyens une douzaine de sites sur l’espace public dans au moins six régions du Québec sur un horizon de trois ans, le tout afin de mobiliser les communautés à des pratiques inspirantes d’adaptation aux changements climatiques. Le lancement officiel du projet a eu lieu le 3 juin dernier, à la coopérative d’habitation Château en Folie, dans l’arrondissement d’Anjou, dont la cour est un exemple de réaménagement à la suite du projet. «Sous les pavés invite les citoyens à trouver des solutions de rechange à l’asphalte. Par l’aménagement d’infrastructures vertes, l’infiltration de l’eau dans le sol augmente, ce qui recharge l’eau souterraine et rafraîchit les quartiers. C’est une question de bien-être pour les communautés», explique Véronique Fournier, directrice générale du CEUM.

LIRE LA SUITE >>

Why Smart Cities are Turning Themselves into Sponges

Politico | T.R. Goldman | 20 avril 2017
When a hard rain falls on a city, it can turn quickly into an ecological disaster. That’s because in 775 mostly older cities where sanitary and storm water sewers are combined underground, the rushing stormwater often overwhelms treatment plants, forcing a stew of oil, brake dust, heavy metals, pet and human feces into nearby waterways. The resulting pollution can shut down beaches, enter the food chain and contaminate drinking supplies. The traditional and costly remedy for the problem of “combined sewer overflow” has been to build underground tunnels or sinks to capture the excess. In large cities, such as St. Louis, such projects can total close to $5 billion. But engineers are discovering greener and often cheaper ways to prevent water flowing into storm drains by recreating (and in some cases improving upon) the earth’s natural filtering system.

LIRE LA SUITE >>

Électrification des transports


Salon du véhicule électrique de Montréal : les faits saillants et exclusivités…

AVEQ | 1er juin 2017
Durant la fin de semaine du 26 au 28 mai dernier, Montréal a accueilli le premier Salon dédié aux véhicules électriques du Canada. Les visiteurs ont pu en apprendre davantage sur les véhicules électriques et leur industrie et même prendre le volant des modèles qui les intéressent. Plusieurs constructeurs automobiles étaient sur place et ont exposé leurs plus récents modèles verts, comme la Tesla Model X, la Hyundai Ioniq ou la Chevrolet Bolt. Même des marques de prestige comme Porsche et Volvo étaient de la partie. Mais ce n’est pas tout : le Salon du véhicule électrique accueillait plusieurs autres moyens de transport électrifiés, comme des bateaux, des motos, des vélos, des planches à roulettes et des triporteurs électriques. Au total, le Salon a compté une soixantaine d’exposants ainsi que de 30 conférences tout au long de la fin de semaine. Le Salon a aussi été l’occasion pour le gouvernement du Québec d’annoncer son projet-pilote doté d’une enveloppe de 4 millions $ pour encourager l’achat de véhicules électriques d’occasion pour les automobilistes québécois. L’aide accordée pour l’achat ou la location d’un véhicule électrique d’occasion neuf pourra atteindre 4000 $, soit la moitié de ce qu’on alloue pour l’acquisition d’un véhicule électrique neuf.

LIRE LA SUITE >>

Une camionnette électrique faite au Canada

La Presse | Charles René | 6 juin 2017
L’entreprise canadienne en démarrage Havelaar a présenté la semaine dernière le prototype d’une camionnette entièrement électrique qu’elle espère lancer dès 2019. Le Bison E-Pickup, dont la conception a été faite de concert avec l’Université de Toronto, aura une autonomie qui devrait dépasser les 300 km. Havelaar avance que son châssis fait d’acier renforcé par de la fibre de carbone lui permettrait d’avoir la meilleure rigidité torsionnelle chez les camionnettes. Son habitacle sera également rehaussé des dernières technologies contrôlées par un immense écran tactile central. Havelaar se fait avare sur les détails techniques du Bison, mais on sait qu’il dispose de deux moteurs électriques pour se mouvoir.

LIRE LA SUITE >>

Subaru envisage d’électrifier des modèles existants

La Presse | Charles René | 1er juin 2017
À la traîne autant au chapitre de l’électrification que de l’hybridation de ses modèles, Subaru a précisé la stratégie qu’il devrait mettre en branle pour entrer dans l’électrique. Le PDG du constructeur Yasuyuki Yoshinaga a déclaré en entrevue à Automotive News que, contrairement à certains rivaux qui construisent des modèles consacrés à l’électrique, Subaru veut plutôt doter des modèles existants de motorisations électriques. La marque japonaise veut également laisser à un sous-traitant le développement de ces motorisations, tout comme celui des batteries employées. Cette affirmation intervient alors que Subaru investit actuellement des sommes records (l’équivalent de 1,6 milliard de dollars) en recherche et développement, selon Automotive News.

LIRE LA SUITE >>

More charging stations for electric vehicles should be priority, industry experts say

Financial Post | Alicja Siekierska | 31 mai 2017
Auto industry and government leaders say that in order to help spark electric vehicle sales in Canada, charging stations need to be made more widely available across the country. Speaking on a panel at the Electric Vehicle Conference in Markham on Wednesday, Ontario Transportation Minister Steven Del Duca said most significant challenge in bringing more electric vehicles to Canada’s road is a lack of supportive infrastructure. « I think infrastructure, charging stations in particular, being deployed more pervasively and being available in more consumer-friendly venues is probably the most important thing at this point in time, » he said.

LIRE LA SUITE >>

Automakers oppose forced sales of electric cars

National Observer | Carl Meyer | 6 juin 2017
The Trudeau government is considering a law that would force automakers to sell more electric cars, says the federal Transport Department. The statement appears to contradict earlier remarks made last month by Transport Minister Marc Garneau, at a Montreal electric car show, about setting a legally-binding target for a « specific number » of zero-emissions vehicle sales. Such laws already exist in California and Quebec, and are designed to boost adoption of electric vehicles. Scientists say the planet will require rapid vehicle electrification in order to reduce pollution that can cause dangerous changes to the climate. Catherine MacPherson, regional communications advisor at Transport Canada, said in an emailed response to questions that the minister’s comments were “expressing his preference. » A federal advisory panel is expected to produce recommendations on the matter by fall.

LIRE LA SUITE >>

Electric cars accelerate past 2m mark globally

The Guardian | Adam Vaughan | 7 juin 2017
The number of electric cars in the world accelerated past the 2m barrier last year, as prices fell and manufacturers launched new models. The number of battery-powered vehicles numbered just hundreds globally in 2005 and passed the 1m milestone in 2015, but sales jumped 60% in 2016. China, the US and Europe accounted for more than 90% of electric vehicle sales last year, with China the single biggest market, according to research by the International Energy Agency.

LIRE LA SUITE >>

HYDRAUCARBURES

Énergie Est


Énergie Est est un projet de pipeline de la compagnie TransCanada qui transportera 1,1 millions de barils de pétrole issu des sables bitumineux de l’ouest canadien vers les marchés étrangers tout en mettant en péril notre eau portable. Pour plus de détails.

Énergie Est et réseau principal Est: À vous la parole!

Office national de l’énergie
Vous avez présentement deux options pour participer à cette initiative d’engagement en ligne :
– Remplir le sondage en ligne
– Utiliser l’outil de questions et réponses pour poser des questions sur le processus d’audience de l’Office et les activités de participation élargie
Nous vous demanderons de vous inscrire afin de vous tenir informé des prochaines étapes et de l’avancées des travaux. Votre contribution est importante. Nous vous remercions d’être engagé dans ce processus public important.

LIRE LA SUITE >>

Congrès régional du PQ : pour l’histoire locale et contre les hydrocarbures

Le Pharillon | Jean-Philippe Thibault | 5 juin 2017
Réunis dimanche à Bonaventure pour assister à leur congrès régional, une trentaine de membres du Parti québécois ont retenu huit propositions. Celles-ci serviront à voter le nouveau programme du PQ lors du congrès national de septembre. Parmi les propositions retenues par les membres de Gaspé, des Îles-de-la-Madeleine et de Bonaventure, il y a notamment l’ajout d’un volet local de l’enseignement de l’histoire au primaire et au secondaire. Une idée qui va de soi pour le président régional Robert Lapointe, qui note que l’histoire des communautés locales est présentement évacuée du cursus scolaire.

LIRE LA SUITE >>

Saint-Jean au N.-B. compte toujours sur la construction d’Énergie Est

Ici Radio-Canada | Jean-Philippe Thibault | 6 juin 2017
Plusieurs leaders locaux à Saint-Jean au Nouveau-Brunswick comptent toujours sur la construction de l’oléoduc Énergie Est, malgré les nombreuses embûches que rencontre le projet. Ils ont exprimé leur appui pour le pipeline à l’occasion d’un discours d’une dirigeante d’Irving Oil. Sarah Irving, fille du PDG Arthur Irving, Sarah Irving a livré un discours à l’occasion de la remise du prix annuel du port de Saint-Jean, offert à son père Arthur Irving. La vice-présidente exécutive d’Irving Oil a évoqué les réalisations de la compagnie, sans toutefois mentionner le projet d’oléoduc, qui partirait de l’Alberta pour se rendre à la raffinerie de Saint-Jean.

LIRE LA SUITE >>

Pétrole et gaz: des ingénieurs inexpérimentés rédigent les règlements

La Presse | Martin Croteau | 7 juin 2017
(Québec) Les trois ingénieurs chargés d’élaborer la réglementation québécoise sur le pétrole et le gaz possèdent ensemble à peine trois années d’expérience au ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN), dénonce l’Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec (APIGQ). Si bien que Québec a dû faire appel à des experts albertains pour les épauler. Communiqué de l’association professionnelle des ingénieurs du Gouvernement du Québec

LIRE LA SUITE >>

Un appel contre les hydrocarbures à Amqui

L’Avant poste | Louis Laflamme | 5 juin 2017
Dans le cadre du lancement national de la campagne estivale de « Coule pas dans nos cours d’eau », plus d’une cinquantaine de personnes se sont déplacées vers Amqui le 2 juin afin de démontrer leur mécontentement face à plusieurs projets pancanadiens d’oléoducs et de transport maritime d’hydrocarbures.  Afin de ne pas passer sous silence, les protestataires ont pris d’assaut la marina d’Amqui, samedi matin, et se sont lancés dans une descente de la rivière Matapédia en canot et en kayak. Le tout s’est conclu par un point de presse à la microbrasserie la Captive.

LIRE LA SUITE >>

L’Office national de l’énergie veut mieux consulter les Autochtones sur Énergie Est

Ici Radio-Canada | Jean-Philippe Guilbault | 5 juin 2017
L’Office national de l’énergie (ONE) a lancé lundi une initiative visant à améliorer le processus d’audiences pour les projets Énergie Est et Réseau principal Est en recueillant les commentaires des populations autochtones. La consultation, qui se déroule sur un site Internet, durera jusqu’au 15 juillet et vise notamment à améliorer la collecte des preuves orales traditionnelles. Quatre membres de l’ONE ont été mandatés pour mener à bien ces consultations : l’ancien sous-ministre aux Affaires indiennes et du Nord Alain Jolicoeur, l’avocate et membre du Barreau autochtone Wilma Jacknife, l’ancien directeur de la Société régionale inuvialuit Damien Côté et l’ancien fonctionnaire néo-brunswickois Ronald Durelle. Communiqué de l’ONÉ

LIRE LA SUITE >>

Entretien avec la chef d’orchestre de l’opération « Vous ne passerez pas »

Journal des alternatives | 1er juin 2017
Le 23 avril 2017, sur le quai de Sainte-Angèle à Bécancour, des centaines de citoyen-ne-s lançaient l’opération Vous ne passerez pas qui comporte quatre volets : une campagne contre le règlement sur l’eau potable, la création de comités de mobilisation, une campagne d’affichage et une formation en résistance citoyenne. Le but est de mettre un terme aux nouveaux projets des industries pétrolière et gazière sur le territoire du Québec. Le Journal des alternatives a rencontré Carole Dupuis, une militante, coordonnatrice générale et porte-parole du Regroupement vigilance hydrocarbures Québec (RVHQ). Elle soutient que les citoyen-ne-s doivent se mobiliser et revendiquer leurs droits à de l’eau potable et à un environnement sain puisque le gouvernement ne le fera pas pour elles et eux. Entretien avec la chef d’orchestre de l’opération.

LIRE LA SUITE >>

Big business wants to nix climate from regulator’s Energy East review

National Observer | Elizabeth McSheffrey | 1er juin 2017
Canada’s largest corporations want to stop a federal panel from investigating how a cross-country oil pipeline would contribute to global warming. The Canadian Chamber of Commerce and other industry stakeholders raised their objections in a series of letters sent to Canada’s pipeline regulator, the National Energy Board (NEB), over the past few weeks. The complaints are the latest in a saga of controversies that have plagued the Calgary-based TransCanada Corp.’s Energy East oil pipeline, the largest project of its kind ever to be proposed in North America. The NEB restarted its formal review of the pipeline in 2017 following concerns that it was rigged in favour of the oilpatch. But the regulator now faces a complaints from big oil and big business over its plans to expand the scope of its review of the project. In a newly-released letter, TransCanada’s legal team argues that the new proposal from the NEB, made necessary because of conflict of interest allegations, isn’t fair.

LIRE LA SUITE >>

Fracturation hydraulique


Pour un survol des enjeux de la fracturation hydraulique.

Eau potable et hydrocarbures: 230 villes déposent un règlement

La Presse | Lia Lévesque – La Presse canadienne | 8 juin 2017
Les municipalités qui réclament une meilleure protection de leurs cours d’eau face à l’exploitation des hydrocarbures franchissent un pas de plus : 230 d’entre elles déposent collectivement devant le gouvernement du Québec leur règlement, qui établit une distance minimale de 2 kilomètres entre une source d’eau potable et des puits gaziers ou pétroliers.
LIRE LA SUITE >>

Désinvestissement et subventions aux hydrocarbures


Mobilisation environnement Ahuntsic-Cartierville croit que les investissements privés et publics dans le secteur des hydrocarbures devraient être retirés et réinvestis dans des secteurs plus profitables à l’ensemble de la société. Pour plus de détails, voir notre page sur le désinvestissement.

Pour la Journée mondiale de l’environnement, arrêtons de subventionner le pétrole!

Journal Métro | Sidney Ribaux |5 juin 2017
Lorsqu’on fête, on n’aime pas souligner ce qui va mal. Je comprends. Mais est-ce vraiment possible de célébrer l’environnement en 2017 sans parler de climat? C’est pourtant ce qu’a décidé de faire le Canada qui est l’hôte de la Journée mondiale de l’environnement de l’ONU qui se tient chaque année le 5 juin. Le Canada veut qu’on célèbre la nature (lire «aller vous promener dans un parc et prenez un selfie avec un écureuil»). Ce n’est pas dans mon habitude d’être le casseur de party, mais franchement, cela m’exaspère! Plutôt que de nous proposer d’aller jouer dans nos magnifiques parcs nationaux (c’est vrai qu’ils sont magnifiques quand même!) j’aurais préféré que Justin nous annonce qu’il allait respecter l’ensemble des engagements internationaux du Canada en matière d’environnement.

LIRE LA SUITE >>

How Much Oil Are Electric Vehicles Displacing?

Bloomberg New Energy Finance |31 mai 2017
EV’s influence on global gasoline and diesel consumption is small but is increasing quickly. This short presentation aims to show BNEF’s assessment of the fossil fuel displacement caused directly by EVs sold globally from 2011 to 2016.

LIRE LA SUITE >>

Australian Jesuits divest from fossil fuels on World Environment Day

Independent Catholic News |5 juin 2017
Australian Provincial Fr Brian McCoy SJ has committed the Australian Jesuits to joining with other organisations around the world in responding to the call to divest from fossil fuels.  « In the light of our commitment to reconciliation with creation, we believe that divestment is an ethical, impactful and valuable opportunity to consider not only for the Australian Province but for all Australian companies’ » said the Provincial in a statement released for World Environment Day today.

LIRE LA SUITE >>

CLIMAT


Opinion changements climatiques: La transition vers les énergies sobres en carbone est inéluctable

La Presse | Damon Matthews | 6 juin 2017
La semaine dernière, Dialogues pour un Canada vert, réseau de 72 universitaires de partout au Canada, a publié un rapport intitulé Rebâtir le système énergétique canadien : vers un avenir sobre en carbone. Celui-ci examine comment le système énergétique canadien pourrait être « décarbonisé » dans les décennies à venir, et semble indiquer qu’à l’échelle planétaire, une transition des combustibles fossiles vers des sources d’énergie renouvelable est d’ores et déjà en cours. Ce rapport souligne l’importance, pour le Canada, d’appuyer et même d’accélérer cette transition.

LIRE LA SUITE >>

Le camp pro-climat américain gagne en puissance

La Presse | Catherine Triomphe | 5 juin 2017
Quatre jours après l’annonce du retrait des États-Unis de l’accord de Paris, les rangs des Américains décidés à redoubler d’efforts pour limiter le réchauffement ne cessent de grossir, et certains estiment que l’Amérique pourrait même dépasser ses objectifs en matière de climat. «On est toujours dedans» : le milliardaire new-yorkais Michael Bloomberg a soumis lundi aux Nations unies une lettre signée par plus de 1000 organisations, entreprises et autorités locales américaines, prêtes à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre malgré la décision choc annoncé jeudi dernier par Donald Trump.

LIRE LA SUITE >>

JE PASSE À L’ACTION!


Parce que vous pouvez faire la différence! D’autres moyen de passer à l’action pour protéger le climat par ici!

10 juin 2017 – Lancement des activités au Pavillon d’accueil du parcours Gouin

Parcours Gouin et Guêpe
LE MEAC aura une table à l’évènement. Attendu depuis de nombreuses années, c’est maintenant le moment de célébrer l’ouverture officielle au grand public du Parcours Gouin. Riche d’un patrimoine historique unique, connu pour son réseaux cyclable et navigable, ses 15 kilomètres de berges, ses 19 parcs riverains ainsi que ses 3 parcs-nature, l’équipe du Parcours Gouin est fière d’accueillir la population et les invite à festoyer en découvrant la programmation estivale 2017. Animation, zumba, plantation de végétaux et bien plus. Article du Journal des voisins sur le sujet.

LIRE LA SUITE >>

16-17 juin 2017 – Vente trottoir de la rue Fleury

Promenade Fleury
Nous serons présents parmi les kiosques extérieurs. Vous désirez afficher votre résistance au développement des hydrocarbures au Québec? Vous voulez vous procurer une affiche de la campagne #VousNEpasserezPAS du RVHQ? C’est le moment de venir nous voir! Informations, discussions, pétitions, actions!

LIRE LA SUITE >>

PÉTITION: Montréal: Protégeons le parc Marcelin-Wilson, notre oasis de détente!

Odete Balan Sandu et le syndicat de copropriétaire d’un immeuble adjacent | 31 mai 2017
Présentement, au début de l’été, le parc Marcelin‐Wilson en tant que parc récréatif qui devrait nous assurer un espace agréable pour la détente et la pratique d’activités libres de loisirs extérieurs, est en très mauvais état. Premièrement, le boisé côté sud a été complètement coupé à l’occasion de l’abattage des frênes. Deuxièmement, on ne connait pas encore le sort des deux (2) autres boisés restants côté nord. De plus, les travaux commencés l’automne passé trainent encore et les poubelles ne sont pas vidées depuis longtemps, etc. L’abattage massif et les travaux, cela a changé le voisinage de façon dramatique en créant tout un préjudice aux familles des résidants. On nous a enlevé le droit de pratiquer nos activités récréatives et à nos enfants la joie de profiter de leurs espaces de jeu. Le quartier et le parc ont déjà une nouvelle apparence et, même si de nouveaux arbres seront plantés, il faut compter de 20 à 30 ans avant qu’ils deviennent matures. Voir l’article du Journal des voisins sur le sujet.

LIRE LA SUITE >>

Signez le pacte de résistance du Regroupement vigilance hydrocarbures Québec (RVHQ)

Pacte de résistance
Il est urgent que le Québec et le Canada tournent la page sur les énergies du passé, sources de gaz à effet de serre et de dérèglements climatiques. En conséquence de ce qui précède, j’avise les gouvernements du Québec et du Canada ainsi que les compagnies, leurs représentants et toute autre partie intéressée que je n’autorise personne à pénétrer dans mon milieu de vie, sur mon territoire, ni au Québec afin de mener des travaux en lien avec un projet pétrolier ou gazier.

LIRE LA SUITE >>

Faites un don pour la campagne #VousNEpasserezPAS du RVHQ

Faire un don unique
Merci de soutenir l’opération #VousNEpasserezPAS du Regroupement vigilance hydrocarbures Québec (RVHQ). Le RVHQ réunit plus d’une centaine de groupes citoyens actifs sur l’ensemble du territoire québécois. Votre don servira à financer les actions de groupes citoyens qui résistent au développement de la filière pétrolière et gazière au Québec, et à soutenir l’accélération de la transition vers un monde durable. Il nous aidera à faire résonner la voix citoyenne en cette période où se prennent des décisions qui engagent le Québec, le Canada et la planète pour de nombreuses décennies.

LIRE LA SUITE >>

NOTRE PROPRE PÉTITION : Aménagez plus de pistes cyclables dans Ahuntsic-Cartierville

Mobilisation environnement Ahuntsic-Cartierville
Nous demandons à ce que  l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville et la ville de Montréal:
1) aménagent rapidement les pistes cyclables projetées depuis le plan de transport de 2008;
2) intègrent à leur planification les pistes cyclables proposés par Mobilisation Environnement Ahutnsic-Cartierville sur les rues Sauriol, Gouin, Georges-Baril et Garnier;
3) proposent de nouveaux axes cyclables.

LIRE LA SUITE >>


Pour vous abonner à notre revue de presse hebdomadaire sur la transition énergétique dans Ahuntsic-Cartierville et au Québec, ou encore pour recevoir notre infolettre mensuelle, inscrivez-vous ici!

f

Auteur : Mobilisation Environnement Ahuntsic-Cartierville (MEAC)

Mobilisation Environnement Ahuntsic-Cartierville est un comité citoyen dont l'objectif est de mobiliser la communauté du quartier autour des enjeux environnementaux qui nous touchent. Nous nous intéressons entre autres aux dossiers du transport des hydrocarbures, des énergies vertes, de l'aménagement urbain ainsi qu'aux transports durables.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s