Fermer son compte dans une banque qui finance Énergie Est: modèle de lettre à utiliser

L’oléoduc Énergie Est, de la compagnie albertaine TransCanada Corporation (TRP), ne bénéficie d’aucune acceptabilité sociale au Québec et menace notre eau potable. Plusieurs banques présentes au Québec figurent parmi les plus importants actionnaires de TransCanada:

  • Banque Royale du Canada (RBC)
  • Banque de Montréal (BMO)
  • TD Asset management (TD)
  • Scotia Canadian Dividend Advisor
  • CIBC World Markets Inc
  • La Caisse de dépôt et de placement du Québec (CDPQ) est également un important investisseur dans la compagnie TransCanada et a encore augmenté cette année ses parts dans la compagnie. Voir le site Recycle ta Caisse pour plus de détails.

Ainsi, ces banques cautionnent moralement un projet dont les québécois ne veulent pas et favorisent le développement polluant et énergivore des sables bitumineux.

Une campagne mondiale est actuellement menée par les citoyens afin de pousser les villes, les universités, les banques et les fonds de placement à se départir de leurs investissements dans les hydrocarbures.

Vous voulez participer au mouvement? Chacune de vos actions compte!

Vous pouvez adresser le message suivant à votre banque. Vous pouvez le personnaliser afin qu’il reflète davantage vos propres préoccupations.

Montréal, le 8 mars 2017
Cher gestionnaire de compte de la banque (nom de la banque), 
Le pipeline Énergie Est transportera du pétrole issu de l’exploitation des sables bitumineux en Alberta. Ce projet est financé par TransCanada, la Caisse de dépôt et placement du Québec et plusieurs banques incluant votre institution. 
La construction de ce pipeline ne produira que des retombées minimes à long terme. S‘il était construit, le pipeline traverserait des centaines de cours d’eau se jetant dans le fleuve Saint-Laurent. En cas de déversement, les usine de traitement de l’eau de la région seraient incapables de s’approvisionner afin de procurer une eau potable à la population. C’est un risque que nous ne pouvons pas prendre. Les risques de fuite menacent également les terres agricoles
En plus des risques que nous fait courir Énergie Est, ce projet favorise l’extraction énergivore et polluante des sables bitumineux. Le développement de ces nouvelles sources d’hydrocarbures non conventionnel va à l’encontre de nos engagement dans le cadre de la conférence de paris. Ce projet ne fait que perpétuer notre dépendance au pétrole. 
Les citoyens ne sont pas dupes et s’opposent à  sa construction, de même que les maires de nombreuses villes de la région de Montréal et de Québec. Bref, le pipeline Énergie Est ne bénéficie d’aucune acceptabilité sociale au Québec. 
Votre institution est impliquée dans le financement du pipeline Énergie Est à travers vos investissements. En tant que client(e) de votre banque, je refuse de cautionner le financement et la réalisation du pipeline Énergie Est. Je vous demande donc de désinvestir du projet Énergie Est sans quoi je retirerai tous mes avoirs et mes emprunts et fermerai mon compte. 
En espérant que vos voix contribueront à bâtir un avenir meilleur pour nos enfants.  
Votre signature
Votre nom    

Je passe à l’action:

QuartiersVertsT2

Hydrocarbures2

Communications2b